Un dégât des eaux que faire ?

Un dégât des eaux est un souci à ne pas prendre à légère, car cela peut coûter très chère. Heureusement, il y a certaine démarche à suivre pour éviter de mauvaises surprises.

Un dégât des eaux : quelle marche  à suivre ?

Dès le constat d’un dégât des eaux, il faut agir le plus rapidement possible afin de limiter les catastrophes et faire un devis dégâts des eaux. Face à ce genre de situation, il y a 3 cas de figure :

Si l’origine de la fuite est dans votre logement

Si vous êtes le responsable de la fuite d’eau et que son origine se trouve dans votre logement, il est important de suivre toutes ces démarches suivantes :

  • Fermer le robinet d’arrivée d’eau générale du logement
  • Couper l’alimentation en eau de l’appareil qui fuit
  • Couper l’électricité, pour éviter des courts-circuits
  • Tenir informer les voisins pour un constat à l’amiable

Si le dégât des eaux est occasionné par un voisin

Dans ce cas, il faut simplement prévenir le voisin concerné. A la suite, vous devrez établir un constat à l’amiable et un devis dégâts des eaux. Cela vous permettra d’éviter certaines surprises désagréables.

Si l’origine des dégâts provient de la copropriété

Dans ce cas, il faut prévenir le gardien de l’immeuble ou le syndic. Cela lui permettra de se rendre compte de l’ampleur des dégâts. Par la suite, il faudra faire appel à votre compagnie d’assurance habitation pour leur transmettre le devis dégâts des eaux.

Tenir informer votre assureur habitation assez rapidementfuite d'eau

Si vous avez souscrit une garantie dégâts des eaux dans votre contrat d’assurance habitation, il est important de prévenir votre assureur dans les plus brefs délais afin de bénéficier de toutes les bonnes explications sur les éventuels marche à suivre pour bénéficier d’une indemnisation relative à l’urgence dégâts des eaux. L’assureur vous fournira également un formulaire de constat de dégât des eaux à compléter.

 Autres informations utiles face à un dégât des eaux

Le dégât des eaux peut causer de véritable problème dans une habitation. Pour faire face à ce type de sinistre, il faut commencer par trouver l’origine du sinistre. Si la fuite  provient de chez vous, il est nécessaire de couper l’arrivée d’eau ainsi que l’électricité afin d’éviter des surprises désagréables. Dans ce cas, il faut veiller à prévenir les occupants du logement d’où la provenance du dégât des eaux et remplir un constat amiable. Voici toutes les bonnes étapes à suivre méticuleusement.

Informer votre assureur : il est important d’en informer votre assureur sous un délai de cinq jours ouvrés, selon les modalités précisées dans votre contrat. Cela signifie que vous devrez déclarer ce sinistre dans un délai assez court dès la découverte du dégât des eaux. En général, il s’agit d’une lettre recommandée qui fait office des mentions suivantes : vos coordonnées, l’adresse du logement et votre numéro de contrat. Il est très important que votre dossier puisse décrire convenablement tous les dommages et l’origine du sinistre subit.

Bien stocker les justificatifs : Il est très important de garder toutes les preuves du sinistre. Pour cela, il est indispensable de prendre des photos des dégâts et de stocker tous les biens endommagés le plus longtemps possible. En tant que locataire, vous devrez prévenir votre propriétaire rapidement. Si vous résidez dans un immeuble, il s’agit du syndic de copropriété.

Bien nettoyer l’appartement. Avec l’accord préalable de l’assureur, il est temps de songer au nettoyage  et la restauration des différentes parties endommagé de votre logement. Il est vivement recommandé d’assécher le logement par des méthodes naturelles plutôt que d’utiliser des appareils de chauffage.

En suivant toutes ces bonnes étapes, vous serez en mesure de bien faire face à des soucis de fuite d’eau dans un logement.

Auteur de l’article : admin
Articles similaires